Inspiration : chouettes & hiboux

Si les rapaces nocturnes n’ont pas été jusque là trop mis en évidence dans mes réalisations, ils sont pourtant chers à mon cœur et je suis donc heureuse de pouvoir évoquer le sujet à l’occasion de la mise en boutique de ce portrait de Walkyrie :

IMG_20160123_113943

Hibou grand-duc de Sibérie, Walkyrie partage le quotidien de notre famille depuis bientôt un an. Issue de l’élevage en captivité, nous sommes allé la chercher au Puy du Fou alors qu’elle fêtait ses trois semaines !

La Dame n’avait pas la même tête qu’aujourd’hui et a souvent fait se questionner les néophytes en matière d’oiseaux. Il est vrai qu’avec ses un kg, son énorme bec, ses deux soucoupes orange et son duvet couvrant à peine tout son corps elle pouvait avoir l’air d’un extra-terrestre un peu moche et complètement pataud. Pourtant telle la chenille se transformant en papillon, le rapace nocturne opère une métamorphose spectaculaire pour devenir une créature toute en beauté et puissance.

IMG_20151126_165103

En voyant et en entendant Walkyrie évoluer au quotidien je comprend un peu mieux les superstitions qui ont émergé autour des rapaces nocturnes. Outre le fait qu’ils ne soient pas ‘beaux’ étant petits, ils sont en prime très bruyants (les petits appelants leur parents pour avoir à manger). Leur cri, à une époque où la connaissance de la faune était limitée et où l’inconnu s’expliquait par le surnaturel, pouvait faire frissonner n’importe qui. En France, associés à la mort, aux fantômes, les chouettes et les hiboux ont été maltraités, voir même cloués sur les portes des granges pour conjurer le mauvais œil. Par la suite associés aux sorcières ou aux devins ils ont toujours gardés cette aura d’ombre et de mystère que leur vie discrète et nocturne n’aide pas à dévoiler.

Ce côté légende et merveilleux m’a toujours interpellé, me poussant à la curiosité et me donnant envie, au-delà d’apprendre à les connaitre toujours mieux, de les intégrer à mon travail. Mais il m’a été difficile de prendre les pinceaux et de me lancer à les peindre, ayant trop peur de rater et de transformer c’est si beaux oiseaux en horreur !

J’ai fait une première ébauche de silhouette sur l’enseigne « Witch’s Forest », puis me suis vraiment lancée avec la chouette effraie pour le talisman « Nocturnal Spirit ».

Aujourd’hui j’aimerais que l’oiseau puisse s’intégrer dans une enseigne et ne pas rester « juste un portrait ». La réflexion est donc lancée et d’ici quelques temps des plumes viendront certainement trouver leur chemin jusqu’à mes pinceaux !

Et pour rappel, depuis 1972 tous les rapaces sont protégés et il est donc interdit de les capturer, de les tuer, de détruire leurs aires de nidification. Si il vous arrivez d’en trouver un, ne le ramassez pas, à par en cas de danger immédiat pour lui et si vous le faites amenez le en centre de soin ou à des personnes compétentes !

Publicités

Une réflexion sur “Inspiration : chouettes & hiboux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s