Imbolc Wandering

 

IMG_20190125_182215_276[1]

Cela fait plusieurs mois déjà que je tente de reprendre mon stylo afin de faire un bilan, parler de mes différentes activités et de comment je conçois et vis la création par rapport à elles. Mais à chaque fois, le stylo m’est tombé des mains. Rien ne voulait sortir car finalement rien n’était clair.
Cependant, l’effervescence de ce mois de janvier m’ayant apporté son lot d’émotions, a aussi provoqué le besoin de m’exprimer à travers les mots afin de ne pas me laisser submerger.
Car il faut bien l’avouer, vos achats éclairs sur mes créations de mitaines brodées m’ont complétement chamboulé. J’ai conçu le premier modèle sur un élan, un besoin irrésistible, en me disant que de toute façon, si elles ne partaient pas je les garderais pour moi avec bonheur ! Puis, mon amie Anne de Lorliaswooda pointé le bout de son museau intéressé et a été la première à craquer. Mais comme je suis un peu sceptique, je me suis dit qu’elle était une amie et donc que cet achat ne comptait pas. Vous voyez ce que je veux dire ? L’achat des amis et de la famille… on apprécie mais ce n’est pas comme ci on arrivait à toucher un inconnu.
Je me suis donc remise au travail sur une deuxième paire et vous connaissez la suite. Les cinq paires réalisées en janvier ont toutes été adoptées en quelques minutes, me laissant dans un état très particulier à chaque fois. Entre la joie et la frustration, le plaisir et la tristesse de voir partir si vite une création qui a demandé tant de temps et d’investissement.

Certain le savent, je suis mariée, maman de deux enfants, de deux rapaces, trois chevaux, un poney, deux chats, une dizaine de poules, des chiens… qui eux aussi demandent du temps et de l’attention. Du coup, quand je travaille sur mes créations je suis obligée de prendre sur le temps que je leur accorde habituellement, créant un joli déséquilibre et provoquant, je pense, ce sentiment d’insatisfaction quant au départ précipité de mes mitaines ! Je n’ais pas eu le temps d’en profiter que déjà les voilà parties voguant vers de nouvelles petites mains !

Ne vous méprenez pas, vos réactions et votre attente me touche énormément, mais c’est comme ci je me retrouvais poussée sous les projecteurs sans y avoir été préparée. J’ai envie de faire plaisir à tout le monde et du coup j’enchaîne les créations le plus rapidement possible depuis début janvier, grignotant le temps que je devrais accorder à d’autres, laissant partir à chaque fois un petit bout de moi avec elles…et ces petits bouts partent trop vite à mon goût. Si je maintiens ce rythme là, je vais vite ressembler à une vieille momie desséchée ! Or ce n’est vraiment pas mon idée de la création.

Répondre aux envies de mon âme, de mon cœur et à l’inspiration toujours renouvelée que m’amène une vie dans la Nature, aux côtés de mon chéri, de mes enfants et de mes animaux, sans céder à la pression d’une demande grandissante.

Même si celle-ci est vraiment attirante, c’est une sirène qui chante la fin d’un rythme de vie que nous essayons de tirer vers la lenteur et la consommation raisonnée.

Il y aura donc des mitaines ce mois-ci, mais ma prochaine création (plutôt conséquente !) sera pour moi, histoire de ne pas me sentir dépossédée et de prendre le temps de réaliser que ce que je fais vous plaît !

Et si d’autres créatrices/eurs ont eu le courage de me lire jusqu’ici, je serais ravie de lire leurs avis et leurs ressentis.

Sur ce texte qu’il m’a fait du bien de poser je vous souhaite de belles célébrations d’Imbolc.

IMG_20190117_180838_620[1]

Publicités

Ostara : Sur le Chemin du primtemps

A l’occasion de la sortie du cartouche « Ostara », je voulais reprendre le stylo afin de vous écrire quelques mots sur le renouveau de WayToFaery à la suite de mon hivernation des mois de décembre et janvier (Walking on Winter Path).

Finalement ce temps de pause et de réflexion a duré moins longtemps que je ne le pensais, mais tout mon être appelant perpétuellement à la création ne m’aide pas à mettre l’atelier en pause bien longtemps. Le principal était surtout de retrouver ma voix/e et de prendre le temps d’explorer à fond chaque idée. Je suis donc revenue en force à mes premiers amours ; la Nature, les animaux et l’esprit sorcière. Ces thèmes, chers à mon cœur et qui rythme ma vie au quotidien s’étaient un peu effacés avec le temps ou n’avaient jamais vraiment vu le jour, faute de confiance en mes capacités à les réaliser tels que je les pensais. Mais voilà, il y a un temps pour tout. Un temps pour ronchonner et dire : « je n’y arriverais pas » et un temps pour se mettre un coup de pieds au derrière, essayer, rater, essayer de nouveau et se dire : « ah ! pas mal ! »

De ces phases de test sont nées deux collections et une nouvelle section, dont je suis ravie aujourd’hui. Elles reflètent bien qui je suis, ce que j’aime et ce qui me nourrit.

Les premières idées sont rapidement venues pour la série de boites « The Familiars ». Ceux qui me suivent sur Instagram ont souvent l’occasion de voir dans mes photos mes propres Familiers : chevaux, chiens, chats et rapaces. Il était donc logique que les animaux fassent leur apparition et soient mis à l’honneur. Aujourd’hui deux boites sont disponibles mais trois autres ont déjà des dessins prêts à être peints et quelques animaux viennent frapper à ma porte pour me demander de passer avant les autres, sans pour autant avoir été prévus !

En parallèle des boites j’ais eu le temps cet hiver de réaliser quelques croquis, juste comme ça, pour moi. C’est de là que sont sortis les deux tampons/logo que j’utilise pour signer mes créations et customiser vos commandes.
De là aussi sont apparus de petits chaudrons ornés de végétaux s’accordant aux saisons. Je ne me revendique pas sorcière pratiquante, mais j’avoue que ce terme de sorcière me suit depuis un petit moment et qu’il s’accorde relativement bien à mes aspirations et à ma vie à la campagne, où je développe mes connaissances sur la faune, la flore, la culture du potager et d’un jardin justement un peu sorcière !

Les cartouches Fêtes Sorcières/Fêtes Païennes proviennent donc de mes recherches sur les solstices et équinoxes mais surtout du cycle de la Nature que j’observe et vie au jour le jour depuis bientôt huit ans. Ainsi si Ostara, se voit orné de jonquilles et de pervenches, c’est que celles-ci ont poussées dans mon jardin à ce moment. J’aurais pus y peindre aussi des muscaris, des anémones, des primevères ou des violettes… Peut être ces essences apparaîtront dans d’autres déclinaison de cette fête printanière !

 

L’une des autres trouvailles de ce temps de repos hivernal a été l’ouverture d’une section « Grimoires » qui vous propose des dessins originaux sur la couverture en kraft de Notebooks.
Je suis vraiment ravie du succès rencontré par cette formule qui rentre totalement dans mon univers et me donne l’occasion de travailler avec d’autres outils.
J’espère que chacun/es d’entre vous remplira toutes ces pages de recettes, de potions, de magie, de connaissances sur la nature, les animaux, les pierres… et qu’elles seront les supports de beaucoup de rêves et de bonheur.

 

Enfin, je ne pouvais parler d’Ostara, temps de la préparation des semences, sans vous reparler des graines de citrouilles que vous pouvez déjà trouver dans chacune de vos commandes. C’est une démarche qui me tiens à cœur et qui rentre complétement dans l’univers de WayToFaery. Univers qui va bien au-delà des simples créations que vous découvrez en boutique.
J’échangeais, il y a peu avec mon amie Anne de Lorliaswood, sur le fait de donner du sens à nos créations. Et bien, ce petit geste de vous transmettre un bout de mon jardin que j’aime cultiver et qui m’inspire, prolonge le sens que je donne à mes peintures, vous donne un peu à voir mon petit bout de potager qui malgré une terre assez pauvre me donne de quoi me nourrir et me réjouir. J’espère que les graines récoltées sur cette petite parcelle de paradis iront germer dans vos jardins et vous remplieront le cœur et le ventre de bonheur !

Merci à ceux qui auront pris le temps de me lire jusqu’au bout pour ce petit bilan printanier !

Bises pleines de sèves et de fleurs

Les Hauts Prés Fressanges : exploration de nouveaux sentiers !

Cette commande était prévue depuis que j’ai commencé à peindre des enseignes… et pour cause, il s’agissait d’une commande provenant de mes parents, pour leur gite et leurs chambres d’hôtes qui ont ouvert leurs portes depuis peu ! Ne restait donc plus qu’à se mettre au travail une fois le nom trouvé. De mon côté l’idée est venue assez rapidement car la maison possède une toiture superbe ornée de deux épis de faîtage en fer forgé très graphiques. Tout ce qu’il me fallait pour que l’on puisse identifier la maison rien qu’en regardant l’enseigne. J’étais donc partie sur un support rectangulaire, mais au dernier moment ma maman m’a ramené une planche en forme de toit ! Impossible donc de réaliser mon idée première. Mais après un moment de flottement et un petit remaniement le résultat est là ! :

2015JUIN08 PLAQUES 002

Il a été compliqué pour ma maman de rendre une photo vraiment lisible à cause des reflets du vernis qui ressortent toujours beaucoup après passage derrière l’objectif. Mais on peut se faire une idée d’ensemble. Une commande supplémentaire s’est ajoutée en cour de route, celle des plaques de portes destinées à identifier les chambres. Là aussi l’idée était pour moi une évidence. Les noms se rapportant aux rivières se situant autour de la maison, je devais faire en sorte que l’on puisse « voir » ces rivières sans pour autant donner toutes les clés de compréhension (un soupçon de mystère pour éveiller la curiosité !). C’est pour cela que j’ai opté pour une figuration cartographique où la couleur du cour d’eau est de la couleur du nom de la chambre.

IMG_20150605_143649

Si vous souhaitez passer quelques jours dans le limousin : https://sites.google.com/site/leshautspresdefressanges/