Du côté des enfants

Depuis le début de WayToFaery, j’ai eu l’occasion en parallèle des enseignes réalisées pour la boutique, d’en imaginer d’autres pour les enfants. Le fait d’être maman m’a clairement donné envie de créer pour mon lutin des objets uniques et personnalisés qui s’accordent à notre maison et aux thèmes qui nous sont chers. Ainsi sont nés le mobile « Circus » et la plaque de porte « Celtic Crows ».


Mais d’autres têtes blondes ont inspiré mes pinceaux. Prenant le prétexte d’un anniversaire ou d’une naissance, mes cadeaux ont revêtus les couleurs de WayToFaery.

Ainsi, mon neveu en pleine période chevalerie, a hérité de la bannière « Chevalier » que j’ai par la suite décliné en écusson pour un cadeau de naissance.

 

La petite Quitterie a quant à elle récupéré une fée comme marraine.

IMG_20150322_075022~2[1]

Et dernièrement le petit Jules, fils d’un amis fauconnier pourra accrocher à sa porte l’écusson « Falco ».

IMG_20151120_175602[1]

D’autres idées me trottent dans la tête, alors si vous avez des enfants et que vous souhaitez une décoration qui sorte de l’ordinaire ou que vous ne savez pas quoi offrir  à votre copine qui vient d’accoucher (à part le sempiternel doudou ou la petite tenue en 6 mois qui ne durera que 3 semaines !), n’hésitez pas à me contacter !

Et si vous aussi vous êtes adepte de la personnalisation, je serais curieuse de voir vos réalisations… ^^

Publicités

Déco de table automnale et sorcière !

Après trois jours à jongler avec le temps, les différentes mises en place, la lumière qui chez moi est plutôt mauvaise et difficile à travailler et l’espace d’une vraie maison, dans laquelle je ne peux pas tout enlever autour pour faire clean; me voilà de retour pour ce billet mise en situation de WayToFaery!

Comme pour beaucoup de personnes, l’automne est pour moi une saison des plus inspirante. Le changement des couleurs dans la nature, les premiers brouillards qui donnent au paysage un voile de mystère ajouté à cette odeur de sous bois humide, donnent à mes promenades des airs de légendes et à mes pinceaux beaucoup d’idées de créations.
J’ai donc voulu retranscrire  un peu de cette ambiance à travers une décoration de table où j’ai mis en scène certaines des enseignes les plus forestières et sorcières avec une petite touche d’Halloween car la date approche à grand pas. Voici donc le résultat, j’espère qu’il vous plaira et vous donnera envie de vous promener par une belle journée d’automne !

IMG_20151014_150953

Sujet corbeau de l’ensemble Halloween

IMG_20151015_164458

La table dans son entier avec l’ensemble Halloween dispatché dans les assiettes et sur le centre de table, Le tout accompagné de la grande enseigne ‘Witch’s Forest’

IMG_20151015_170118

La flèche ‘Witch’s Wood’

P1010777

Sujet Chapeau de sorcière de l’ensemble Halloween

P1010783

Centre de table

P1010788

N’hésitez pas à me donner votre avis, votre ressenti ou à poster une photo de votre décoration automnale personnelle !

1 an pour la boutique Etsy : l’heure du premier bilan !

Alors que la première bougie de la boutique s’allumera ce vendredi 21 août, il est l’heure pour moi de jeter un regard en arrière pour voir ce que cette année d’activité m’a apporté.

L’année en chiffres :

*4081 visites de la boutique

*385 mises en favoris

*11 commandes en ligne soit 14 articles de vendus

Clairement on ne peut pas dire que ce sont des chiffres record, cependant dès le lancement je savais que je n’aurais que peu de temps à accorder à la communication autour de la boutique.  Et pour sortir du lot, se faire remarquer, chacun sait qu’il faut se donner beaucoup de mal surtout sur une plateforme internationale où certains proposent de nouveaux produits tous les jours !

Pour WayToFaery, difficile de réaliser une nouveauté par jour. Entre la création du design, la découpe et la réalisation (qui implique des temps de séchage assez longs) il peut parfois se passer plusieurs jours, voir plus pour les plus grandes pièces. Malgré tout plus d’une cinquantaine d’enseignes, bannières, ouija et écussons ont du voir le jour cette année et ça j’en suis plutôt contente, car avant toute chose mon but était de faire partager mon petit univers et non de conquérir le monde !

Les podiums de cette année :

Le Top 3 des articles les plus vue :

-La bannière du Gondor
-La Ouija Crow & Roses
-La Curiosity Box

Le Top 3 des favoris :

-La bannière du Gondor
-L’enseigne ‘Witch’s Forest’
-La Curiosity Box

Il n’est pas étonnant de constater que le Seigneur des Anneaux fait recette. Cependant c’est toujours assez étrange de constater les goûts et les couleurs de chacun ! J’ai souvent remarqué que mes créations préférées n’étaient pas celles qui avaient le plus de succès et parfois celles qui n’avaient pas le rendu que j’avais en tête ou que je pensais trop ciblées dans leur sujet ont trouvé preneurs facilement.

Afin de continuer à éclairer ma lanterne sur le sujet, n’hésitez pas à me donner votre top 3 personnel en commentaire, les retours et avis sont tellement peu nombreux qu’il est parfois difficile de me faire une idée de ce que les gens pourraient aimer ou non. Et même si je travaille avant tout sur des sujets qui me parlent et me plaisent, peut être que certains d’entre vous sauront me convaincre d’aller explorer de nouveaux territoires ! La curiosité et la prise de risques font avancer et je crois que j’ai appris à me lancer de nouveaux challenges et à faire au mieux pour les relever.

Du coup, tant que j’aurais du temps et des idées je continuerais à peindre pour moi ou pour le plaisir de mettre en image ce que j’ai dans la tête. Je continuerais donc à proposer des nouveautés dans la boutique même si celle-ci n’explose pas les scores du nombre de vues ou de favoris et pour fêter ça je vous propose même un petit code promo :

1BIRTHDAY

Ce code vous permet de bénéficier de 5% de remise sur votre prochaine commande d’un montant minimum de 12 euros et cela jusqu’au 21 août minuit.

A bientôt pour d’autres bougies et avant cela pleins d’autres billets d’inspiration !

Decoration intérieure by WayToFaery

Depuis quelques temps déjà, je remarque une augmentation de fréquentation de ma boutique et une explosion de mise en « favoris » de certaines enseignes. Mais si mon travail a l’air de plaire les commandes elles ne s’envolent pas. Du coup après réflexions et éternelle remise en question, je me suis dit que présenter mon travail sous un autre jour pourrais peut être aider les gens à faire un pas de plus dans ma direction (pour quelqu’un qui est censée indiquer le chemin de la Faery, si je ne suis pas capable de vous guider jusqu’à moi où va-t-on!).
L’idée est que vous ne projetez peut être pas mon travail dans votre intérieur car les univers que je traite sortent d’une décoration ‘classique’. Je me suis donc armée de mon appareil afin de vous montrer comment ce travail s’intègre chez moi et peut se marier à d’autres maisons !
D’avance, je vous pris d’être indulgents sur la qualité des photos. J’ai pris ma maison telle qu’elle avec la poussière, les jouets qui traînent, et sans avoir de matériel adapté… en gros ne vous attendez pas à une mise en scène de magazine. J’ai pris en photo une maison qui vie !

* Côté cuisine : vous retrouvez les quatre enseignes réalisées pour mon mariage. Certes il faut des murs assez conséquents pour accrocher ce format mais si vous avez un peu d’espace cela change des cadres rectangulaires ou carrés. IMG_20150624_154208

IMG_20150623_144841

* Côté salon : tout ici s’accroche au mur au fil des créations et commandes. Tout le dessus de la fenêtre est souligné par une ribambelle de flèches et écussons. Mais c’est surtout le côté de cette fenêtre où je trouve le rendu très sympa. Cette disposition vertical de différents format me fait penser à un panneau indicateur. Et même si mon intérieur recèle quelques éléments très curiosité ou médiéval fantasy je pense que ce coin là reste très classique et donne une bonne idée de ce que l’on peut faire dans n’importe quelle maison.

IMG_20150408_082358~2

Avec la flèche Cabinet de curiosités je fais juste le lien avec le tableau dans le même esprit.

IMG_20150624_144016

*Côté bibliothèque : Je ne peux actuellement prendre en photo tout ce que j’aimerais vous proposer pour cause de transformation de cet espace en chambre d’enfant! Voici donc un petit exemple directement sur la bibliothèque avec la flèche Edoras placer en direction de l’étagère Tolkien. Bien sure j’aurais pu prendre (si l’espace était accessible!) une photo avec la flèche Wonderland sur l’étagère d’Alice au Pays des Merveilles ou vous remontrer la mini flèche circus sur le rayon dédié au cirque… De même, la bannière Il était une fois… rend très bien près d’une bibliothèque ou dans un intérieur blanc/bleu.

IMG_20150624_144458

* Plaques de porte : je vous montre ici celles que j’ai en place, mais en réalité tout ce que je fais peu s’accrocher à une porte !

IMG_20150623_145322IMG_20150623_155442

*Côté extérieur : Pour ceux qui ont un jardin, peut être avez vous aussi un chalet en bois où ranger vos outils ou bien des toilettes sèches (avec une enseigne Le Trône de Fer je suis certaine que cela ferait sensation ! ) Ici j’ai une volière ou je peux accrocher de grosses enseignes. Le rendu est tout de suite agréable sur le bois et cela habille bien.

IMG_20140823_173312

Enseigne « Ecuries du Rohan » installée chez son propriétaire.

mms_20141228

En conclusion, je vous direz que tout est une question d’imagination et parfois de détournement du texte de l’enseigne ! Ainsi, l’écusson Sorcière au Travail sera très bien dans la cuisine ou les marmites bouillonnent à petit feu, les talismans ou la mini flèche Sorceress peuvent atterrir dans la décoration d’un sapin ou d’une jolie table. Les flèches Way to Faery peuvent tout simplement indiquer l’endroit préféré de votre appartement, celui où vous vous sentez bien. En fait, pas besoin d’avoir un intérieur particulier. Un style rétro ou industriel sera très bien avec la planche ouija Steampunk. Un endroit plus romantique avec Crow and roses. Une chambre d’enfant colorée avec une enseigne Circus
Je pense en fait que tout est possible à partir du moment ou vous souhaitez mettre une petite touche de merveilleux, de magie et d’originalité chez vous. D’ailleurs si une inspiration subite vous prend n’hésitez pas à m’en faire part !

Les Hauts Prés Fressanges : exploration de nouveaux sentiers !

Cette commande était prévue depuis que j’ai commencé à peindre des enseignes… et pour cause, il s’agissait d’une commande provenant de mes parents, pour leur gite et leurs chambres d’hôtes qui ont ouvert leurs portes depuis peu ! Ne restait donc plus qu’à se mettre au travail une fois le nom trouvé. De mon côté l’idée est venue assez rapidement car la maison possède une toiture superbe ornée de deux épis de faîtage en fer forgé très graphiques. Tout ce qu’il me fallait pour que l’on puisse identifier la maison rien qu’en regardant l’enseigne. J’étais donc partie sur un support rectangulaire, mais au dernier moment ma maman m’a ramené une planche en forme de toit ! Impossible donc de réaliser mon idée première. Mais après un moment de flottement et un petit remaniement le résultat est là ! :

2015JUIN08 PLAQUES 002

Il a été compliqué pour ma maman de rendre une photo vraiment lisible à cause des reflets du vernis qui ressortent toujours beaucoup après passage derrière l’objectif. Mais on peut se faire une idée d’ensemble. Une commande supplémentaire s’est ajoutée en cour de route, celle des plaques de portes destinées à identifier les chambres. Là aussi l’idée était pour moi une évidence. Les noms se rapportant aux rivières se situant autour de la maison, je devais faire en sorte que l’on puisse « voir » ces rivières sans pour autant donner toutes les clés de compréhension (un soupçon de mystère pour éveiller la curiosité !). C’est pour cela que j’ai opté pour une figuration cartographique où la couleur du cour d’eau est de la couleur du nom de la chambre.

IMG_20150605_143649

Si vous souhaitez passer quelques jours dans le limousin : https://sites.google.com/site/leshautspresdefressanges/

Circus : les inspirations d’une collection.

Depuis que j’ai commencé à peindre mes enseignes et qu’elles s’accumulent un peu partout dans la maison, beaucoup me demandent d’où je tire mes idées. Ceux qui me connaissent depuis la revue Fées Divers, voir même avant, savent le pourquoi du côté féerique, médiéval, littéraire et un peu sorcière ! Il est vrai pourtant que l’univers du cirque était resté dans la sphère privée de deux textes inachevés (et tout un univers allant avec) trainant dans mes carnets et un rayonnage bondé dans ma bibliothèque. Mais aujourd’hui cette masse de documentation accumulée et ma curiosité insatiable pour le sujet, font ressortir des images fantasmées de cet univers aux codes et rites particuliers. Et pour les curieux qui me posent la question de mes inspirations, voici un petit éventail de celles rattachées au cirque et aux freaks.

*Circus… … ou la bible du cirque par les éditions Taschen. Cet énorme livre accordé à l’esthétique des cirques traditionnels conte, en trois langues, l’histoire du cirque américain et son héritage sur la culture d’aujourd’hui. On y parle de Barnum (dont il faut absolument lire les mémoires pour se rendre compte de ce qu’était sa conception du cirque et des galeries de monstruosités !), des Ringling et autres freaks, un indispensable que je ne cesse de feuilleter sans me lasser de redécouvrir les nombreuses affiches et photos anciennes.

*Freaks de Tod Browning.

Ce film en noir et blanc sorti en 1932 présente la vie d’une troupe accueillant des « monstres » ; ces personnes proposant à voir toute sorte de déformations physiques. Cette thématique de la difformité qui attire et répugne le spectateur m’est chère et fait partie de ce qui m’interpelle dans l’univers du cirque des années passées : la piste avait le pouvoir de transformer ce que dans le monde extérieur le spectateur trouvait ignoble, la piste avait le pouvoir de rendre célèbre une personne qui n’aurait pas eu droit à un regard dans le monde extérieur, la piste vendait du rêve, donnait à voir du sensationnel et des paillettes mais en coulisses les conditions de vie étaient plutôt digne du cauchemars. Cette dualité constante est l’essence de mon cirque fantasmé, celle que je traite dans mes textes inachevés et que j’essaie de faire ressortir au travers les couleurs utilisées dans mes enseignes. Ce jeu d’ombre et de lumière, de rêve et de violence, de réel et d’imaginaire donne matière à réflexion et propose une source d’inspiration prodigieuse.

*La caravane de l’étrange, série crée par Daniel Knauf. (2 saisons)

Avec cette série qui se déroule pendant la grande dépression de 1934 aux Etats Unis, c’est l’obscur, le mystère et le mystique que l’on touche. La bataille entre le bien et le mal fait rage mais les apparences sont encore une fois trompeuses et les forains guidés par un chef que l’on ne voit jamais, sont pour le moins étranges. C’est ici l’ambiance complètement noire –voir glauque- crue et fantastique qui m’a interpellée. Parfois la compréhension est même vraiment brouillée mais je trouve justement que cela reflète bien le milieu circacien qui possède ses propres codes, ses propres rites, parfois troubles pour nous autres novices. Plus récemment c’es la série American Horror Story qui a consacré sa quatrième saison au cirque et aux Freaks. Si l’ambiance qui tourne autour du cirque est intéressante et les conflits et difficultés dues à la condition de monstruosité bien mis en avant, la série manque d’un vrai fil rouge pour vraiment captiver.

*Le cirque des rêves, Erin Morgenstern.

Pour ce roman, une toute autre route s’offre au lecteur. Exit le côté glauque et bienvenue à la poésie, à l’esthétisme raffiné en noir et blanc, au merveilleux. Le mystère s’installe et l’histoire propose une lutte dévorante et acharnée entre deux illusionnistes qui devront pour se départager créer le meilleur tour. Pour cela leur maître donne le cadre : un cirque. Alors bien sûr on s’éloigne de l’image classique, mais l’ombre plane tout de même sur le récit, la dualité et l’atmosphère envoûtante de cet univers demeure et réussit à m’emporter auprès des « rêveurs » à chaque lecture.

D’autres références jalonnent ma bulle d’inspiration circacienne comme les romans Le Prestige de Chritopher Priest et De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen et leur adaptation cinématographique ou bien les peintures et croquis de Toulouse Lautrec et le livre de Martin Monestier intitulé Les Monstres. Dans le rayon jeunesse je citerais le travail de Benjamin Lacombe pour La mélodie des tuyaux ou celui de Guillaume Bianco dans la série Billy Brouillard pour le côté encyclopédique et cabinet de curiosité. Voilà donc un petit tour de piste qui j’espère vous aura rendu curieux et vous mettra des étoiles pleins les yeux ! Voir la collection CIRCUS

WayToFaery la genèse : Ou comment un mariage médiéval inspire un projet

J’inaugure ce blog avec un billet un peu particulier pour moi.
Souhaitant parler de la genèse de WayToFaery, je vais devoir vous conter un peu de mon histoire personnelle et quotidienne. Ce qui nourri mes passions, mes rêves, mes inspirations et fait que de nouveaux projets se forment et prennent vie.
Ici c’est un autre grand projet de vie qui a jeté les prémisses de ce qu’est aujourd’hui WayToFaery : mon mariage.
Recherchant à accorder ce jour à ce que nous aimions avec mon futur mari, nous avons opté pour la Nature, qui certes nous entoure mais dont on ne se lasse pas et dont on ne peut se passer. Les chevaux, qui vivent avec nous, qui nous on fait nous rencontrer, l’équitation étant mon « premier » métier et au-delà de ça une passion. Enfin le côté médiéval fantastique qui sort le mariage de tout son côté classique et traditionnel pour ne laisser que convivialité et franches rigolades, car forcément médiéval fantastique implique de trouver un costume en conséquence. De mon côté cela fait quelques années que j’enfile des robes médiévales pour des festivals et autres salons fantastiques mais dites-vous bien que cela peut en rebuter plus d’un de se « déguiser » ! Pourtant il me semble bien que lors d’un mariage classique les inviter sont tout autant déguisés, donc quitte à l’être autant que cela sorte de l’ordinaire et du guindé !
Voici donc le décor planté et quelques thématiques ressortent déjà dans le travail que je fais aujourd’hui sur mes enseignes. C’est d’ailleurs en cherchant la décoration pour le vin d’honneur que l’idée de peindre moi-même des blasons est ressortie. Je ne voulais pas du côté traditionnel que cela soit pour la forme ou les couleurs, il fallait que cela s’accorde avec le médiéval fantastique ainsi qu’avec chacune des tentes qui composeraient le buffet. Le challenge était lancé, ne manquait donc plus qu’à passer à la réalisation ! Et après moult brainstorming quatre enseignes ont vues le jour :

*La Taverne de la Dame Blanche : Où l’on boit comme il se doit !
Pour cette enseigne je voulais qu’on voit cette belle chouette effraie stylisée (l’originale est ici ) mais aussi que l’on pense à la Dame Blanche des légendes ; évanescente et un peu effrayante.

*Le Chant de la Sirène : Où le poisson se mange !
Certains trouveront cette sirène un peu spéciale, mais ce motif est celui d’un bas relief médiéval !  La vision de la sirène, de nos jours, et bien loin des premières représentations antiques. De la créature mi-femme mi-oiseau elle est passée par cette femme poisson à deux queues et s’est fixée à une figure plus glamour de femme poisson bien faite, charmeuse et inoffensive…mais n’oubliez pas qu’elle attire les hommes pour les noyer !

IMG_0869

*Le Panier du Chaperon Rouge : Où l’on mange de la galette !
Petit clin d’œil à l’univers des contes que j’ai sillonné pendant de nombreuses années avec ma copine Lorliaswood 😉

IMG_0868

*L’Auberge de la Bête Noire : Où l’on boustifaille de la cochonnaille!
Ici, c’est le sanglier qui est ainsi nommé et qui se trouve mis à l’honneur avec cette enseigne sobre mais que je trouve très efficace et immersive !

Mariage Clémence et Damien 212

Aujourd’hui ces quatre enseignes ornent ma cuisine mais elles ont fait belle impression lors de mon mariage médiéval fantastique et beaucoup d’invités seraient bien repartis avec l’une ou l’autre sous le bras ! Participant au côté immersif de cet événement hors du temps, ce sont ces créations, qui n’ont pas toujours été remarquées au premier coup d’œil, qui ont donné l’atmosphère que nous recherchions et plus de crédibilité à l’univers dans lequel nous voulions plonger nos invités.

Depuis, d’autres enseignes ont vu le jour afin de décorer d’autres endroits comme la bibliothèque, les boxes ou la volière qui accueille nos deux buses de Harris (elles aussi sont le résultat d’une passion tardive mais foudroyante développée peux avant ce fameux mariage !). D’autres créations qui ne demandaient qu’à voir le jour ont pris le chemin des pinceaux et je me suis vite retrouvée envahie par tout un tas d’écussons, de plaques de porte, de planche ouija, de flèches et de bannières. C’est ainsi qu’est né WayToFaery : de l’envie de faire partager un (des) univers, d’apporter une touche de merveilleux et d’original au cœur des maisons et de pouvoir proposer aux gens qui le souhaitent de créer pour eux, afin que leur événement soit aussi réussit que le fût notre mariage.

La boutique Etsy ouverte depuis Août 2014